Tout sur la VMC à double flux
vmc-double-flux-1.jpgvmc-double-flux-2.jpgvmc-double-flux-3.jpgvmc-double-flux-4.jpgvmc-double-flux-5.jpg

VMC double flux: modèles et installation

VMC à double flux

Pour permettre à un logement ou à une pièce humide d’être bien aéré et de limiter ou supprimer l’effet de condensation, il existe plusieurs systèmes de ventilation mécanique contrôlée dont la VMC double flux.

La ventilation

entretien d'une VMCPour permettre la ventilation d’une pièce, il existe différents systèmes de VM : la VMC simple flux, la VMC à double flux, la VMC à double flux thermodynamique, la VMC hygroréglable, la VMC à gaz, la VMR ou la VMI. Le but d’une ventilation mécanique contrôlée double flux, par exemple, est de créer un courant d’air, une circulation de l’air dans la pièce ou le logement grâce à sa ventilation mécanique. Ce type de ventilation permet de limiter les pertes de chaleur grâce à sa ventilation mécanique. Son fonctionnement utilise un récupérateur d’air et d’une entrée d’air unique. Ainsi, l’air récupéré vient d’une entrée d’air unique placée sur le toit qui est diffusé à travers des bouches d’insufflation (système différent du système à simple flux qui se sert des entrées d’air par les fenêtres par exemple). L’air vicié expulsé permet de réchauffer (grâce à ses calories) l’air neuf filtré en provenance de l’extérieur. Pour résumer, le système fonctionne comme suit : un récupérateur transfère la chaleur (contenue dans l’air vicié) à l’air neuf et un circuit de soufflage distribue de l’air neuf réchauffé dans les pièces du logement. Le prix d’une ventilation mécanique contrôlée à double flux est beaucoup plus élevé que celui d’autres systèmes de ventilation, cependant, c’est un système qui permet de faire des économies d’énergie (chauffage) puisqu’il récupère environ 60% de la chaleur contenue dans l’air vicié expulsé. Il peut même récupérer 90% de chaleur sur les modèles de VMC à double flux haut rendement. Il faut compter environ 2000 euros (lorsqu’il s’agit d’une installation dans une construction neuve) et environ 3500 euros lorsqu’il s’agit d’une rénovation.

Avantages et inconvénients de la VMC à double flux

VMC double fluxLa VMC double flux offre de nombreux avantages par rapport aux autres systèmes de ventilation. Elle permet déjà de faire des économies sur le coût du chauffage puisqu’elle récupère la chaleur (les calories) contenue dans l’air vicié expulsé, elle apporte beaucoup de confort (on ne sent pas de courant d’air), elle permet une meilleure répartition de la chaleur dans les pièces, l’air neuf diffusé dans les pièces est de meilleure qualité grâce à ses filtres qui permettent de filtrer l’air avant sa diffusion, parce que les entrées d’air sont supprimées avec ce système, cette VMC offre une parfaite isolation acoustique, elle permet au choix de rafraîchir ou de réchauffer l’air neuf entrant lorsqu’elle est équipée d’un échangeur. Cependant, ce système de ventilation mécanique présente quelques inconvénients. En effet, il nécessite un entretien régulier, est plus onéreux que beaucoup de systèmes de ventilation, il est plus encombrant, ne permet pas une bonne isolation phonique au sein du logement surtout s’il est mal installé. De plus, en raison de la condensation, il faut généralement prévoir une évacuation d’eau, c’est un système qui ne permet pas d’ouvrir les fenêtres et qui ne peut être installé que par un professionnel, car assez complexe.

Le système de la VMC double flux thermodynamique

Assez performante et offrant autant d’avantages sinon plus qu’une VMC à double flux, la ventilation mécanique contrôlée double flux thermodynamique est l’association d’une pompe à chaleur et d’un échangeur de chaleur. Avec ce système de ventilation, il est possible d’atteindre des températures allant jusqu’à 35°C. C’est un système qui peut assurer la totalité du chauffage. Le système est le même que pour une VMC double flux, l’air est chauffé grâce à la chaleur récupérée dans l’air vicié expulsé. S’il est réversible, il lui sera possible d’alterner le chauffage et le refroidissement (et la déshumidification de l’air) en été. Cependant, avec un système thermodynamique, le système fonctionne de manière plus performante et permet de chauffer de grandes quantités d’air. Il faut compter cependant près de 5000 euros pour ce type de système qui est bien le système de ventilation le plus onéreux.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment